REUSSIR VOTRE INVESTISSEMENT LOCATIF


 

Nos recommandations

1) Faites appel à un professionnel de la défiscalisation

Se faire conseiller par un professionnel, c’est aussi être accompagné tout au long de votre projet, de la réservation jusqu’ à votre déclaration d’impôt après la livraison.

2) Choisissez un promoteur sérieux

Assurez-vous que le promoteur dispose des garanties financières extrinsèques des travaux. Le bon achèvement des travaux est alors assuré par un organisme bancaire en cas de défaillance financière du promoteur.

Visitez des programmes déjà construits par ce promoteur.

3) Validez l’emplacement du bien

C’est la priorité numéro un avant de réserver. Privilégiez un programme bien desservi par les transports en commun et proche d’une grande ville et de toutes ses commodités. Vous serez assurés de posséder un logement à fort potentiel locatif et de revente. N’hésitez pas à vous rendre sur place.

4) Déterminez le montant à investir

Votre conseiller en défiscalisation possède tous les outils et le savoir-faire pour déterminer avec vous le meilleur montant et affiner les simulations adaptées à votre fiscalité. Pour une première approche, sur 6 ou 9ans, la réduction d’impôt en loi PINEL étant de 2% par an du montant de votre acquisition, le montant à investir peut se calculer comme ceci :

MONTANT DE VOTRE INVESTISSEMENT = VOTRE IMPOT ANNUEL/ 2%

5) Investissez sans apport

Empruntez la totalité de votre investissement, c’est optimiser la fiscalité de vos revenus fonciers et économiser plus d’impôt grâce aux intérêts d’emprunt. Ils sont en effet déductibles en totalité de vos loyers.

Commencez le remboursement de votre prêt au moment de la livraison de votre bien en optant pour un « différé d’amortissement ».

6) Déléguez la gestion et assurez votre location

Faites appel à un professionnel bien implanté sur le secteur de votre bien, vous serez garanti d’une location rapide et au loyer du marché. Nous vous recommandons également de souscrire les différentes assurances : loyers impayés, absence de locataire, et détériorations immobilières. La gestion locative et les assurances sont également déductibles de vos loyers.

RT 2012